EAU : bio - électronique Vincent BEV et métaux lourds

EAU : bio - électronique Vincent BEV et métaux lourds

Prix régulier EUR 90,00
Prix unitaire  par 
Taxes incluses*

  • Nos laboratoires effectuent des mesures sur les échantillons d'eau par des mesures éprouvées contenues dans les normes de la Bioélectronique du Professeur Louis Claude Vincent et du Docteur Jeanne Rousseau.

Notre analyse vous indiquera également:

  • une présence distincte de métaux lourds si la valeur est (+/-) > 5 ppm pour le Nickel, Zinc, Plomb, Cadium, Cobalt, Mercure, Cuivre. 
  • La présence de nitrates et /ou nitrites

Notre offre s'adresse aux particuliers et aux entreprises

 

Pourquoi porter votre attention sur votre eau de boisson?

 L'analyse BEV de votre eau de boisson est essentielle pour une bonne vitalité.  Les laboratoires Nutridyn, mesurent la qualité de votre eau de boisson (robinet, filtrée par osmose inverse, source etc..), pour déterminer si cette eau est saine ou non pour votre organisme.

Etant donné la corrélation entre la qualité de la santé et le niveau d’intoxication de l’organisme, l’élimination des substances nocives, constitue une priorité fondamentale. Dans notre société, surveiller ce que nous buvons et mangeons, est devenu primordial. En raison de l’appauvrissement des sols, traitement des aliments, surproduction, les  suppléments de qualité Bio sont devenus une nécessité  (exemple : la pollution environnementale, crée un stress permanent sur l’organisme et,  pour lutter contre ce stress notre organisme  puise en permanence dans nos réserves d’antioxydants, d’où cette nécessité d’apport en nutriments de qualité).

 

L’eau de boisson, tant dans ses aspects qualitatifs que quantitatifs, a elle aussi une importance primordiale dans la santé.

KIT D’ANALYSE :

 

Pour permettre une meilleure comparaison des situations sur le terrain et un résultat plus précis, il est conseillé de faire analyser en même temps son eau de robinet avant toute filtration.

Ce kit comprend deux flacons hermétiques et la méthode de prélèvement de l’eau à analyser.

A l'issue de ce test nous pourrez connaître ses capacités anti-oxydantes, sa teneur en minéraux, le pourcentage de filtration des toxines retenues par la membrane d'osmose inverse, que vous utilisez. A titre préventif, il est préférable de faire ce test au moins une fois par an.

 

Les eaux sont traitées pour devenir potables : La pression des lobbies agroalimentaires pousse le consommateur vers des eaux bicarbonées, saturées en sucre, minéralisées ou alcalines. Un autre phénomène est le taux de minéralisation de l’eau. « Toute eau dont la minéralisation est supérieure à 150 mg/l (milligrammes par litre) est une eau qui ne doit jamais être bue. C'est une eau entartrante, sclérosante, facteur de vieillesse prématurée. » (Pr Louis Vincent réf. "Riom-Journal" du 26 mars 1953). 

L’eau de distribution, parfois prise dans des sources de bonnes qualités, est additionnée, en quantité plus ou moins infimes de, chlore, arsenic, aluminium et  au contact de  la tuyauterie  se contamine de plomb, cadium, cuivre, fer, nickel et amiante. …

La présence de nouveaux contaminants issus des 450  pesticides, 3500 spécialités commerciales dont les produits phyto sanitaires, les soins corporels, médicament, antibiotiques, hormones contenues dans les contraceptifs, les substances chimiques de synthèse conçues pour notre bien-être et santé, tous ces produits utilisés quotidiennement se retrouvent dans notre eau de boisson.

Comparée à l'eau de robinet, l'eau embouteillée (analysée à partir de 48 sources européennes dont 9 eaux minérales françaises) contient de 95 à 165 fois plus d'antimoine. Au regard des dernières analyses connues, le recours au PET bouteille en polyéthylène semble être tenu pour responsable. La toxicité de cette substance a été reconnue comparable à celle de l'arsenic et provoquerait même à faible dose, maux de tête et multiples vertiges !

La plus part des filtres domestiques n’éliminent pas toutes ces toxines, il faut donc utiliser une filtration de type osmose inverse, contrôlée en BEV, ou faire tester votre eau en BEV.

Les recherches scientifiques de Louis Claude Vincent, de Jeanne ROUSSEAU Présidente d’honneur de l’association B.E.V. et par biens d’autres bioélectroniciens, préconisent une fourchette de 10 à 150mg/litre de minéraux. Par exemple, l’eau de Mont Roucous contient 16mg de sel minéraux par litre d’eau, d’autres eaux Montcalm, Rosée de la Reine, Grand Barbier ont elles aussi de bonnes valeurs bioélectroniques.

 

En bioélectronique Vincent,  les paramètres souhaitables pour l’eau : 

pH 5,0 – 7,5

rH2 18 – 29

rô 5000 – 100000

W 3 – 30μW

Minéralisation : comprise entre 10 et 150 mg