L'eau en bref


Nous souhaitons toutes et tous être en bonne santé. 

Pour cela nous faisons attention à notre alimentation et à notre hygiène de vie.  

 

Pourtant un facteur essentiel n’est pas suffisamment pris en compte 
la qualité de l’eau que nous buvons au quotidien
(robinet ou bouteilles)
 
Nous sommes trop souvent amenés à boire une eau du robinet chargée en chlore, nitrates, pesticides, herbicides, métaux lourds. 

 

Tous ces contaminants sont nocifs pour la santé.

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) a dénombré plus de 3500 éléments dans l’eau dont certains sont cancérigènes. 

Nous allons tenter de faire le point sur l’importance réelle (pour nous, nos enfants et nos animaux) de la qualité de l’eau de boisson,
quitte à bousculer quelques idées reçues. 

 

  • La teneur en eau du corps humain 
  • Quelle eau devons-nous boire ? 
  • La bio électronique du Pr Louis-Claude Vincent 
  • Les minéraux de l’eau sont-ils bons pour la santé ? 
  • Eau et maladies 
  • Les Nitrates ? 
  • Le Plomb ? 
  • L’eau et l’alimentation 
  • Osmodyn, une eau économique ! 
  • Double Vortex Or, Cuivre et Argent Osmodyn 
  • Dynamisation et restructuration de l’eau 

 

  • La teneur en eau du corps humain 
    Le corps humain à la naissance est composé d’eau à 80%, le vieillissement se traduit par une perte progressive d’eau dans les tissus, par une déshydratation.  
    On peut rester plus d’un mois sans manger, mais on ne peut vivre que très peu de temps sans boire.  
    Nous utilisons constamment de l’eau dans notre vie quotidienne et cela banalise cet élément vital. 
    Nos cellules sont composées, quant à elles, de 99% d’eau. Important de le savoir.  
    Quand nous savons que c’est la base de la pyramide alimentaire, il ne faut pas avoir fait de grandes études pour comprendre l’importance de boire une eau optimale pour nos organismes.  
    Et cela n’est scientifiquement et indubitablement pas celle du robinet ni celle des bouteilles d’eau minérale en plastique ou encore,
    celle des pichets filtrants que l’on retrouve dans les supermarchés à grand renfort de marketing mais avec des résultats peu probants.
     

     

    • Quelle eau devons-nous boire ? 
      Il circule au sujet de l’eau des informations très contradictoires, le plus souvent fausses, car n’émanant pas de personnes vraiment spécialisées. 
      Les unes conseillent l’eau du robinet, les autres les eaux minérales. 
      Aucune de ces recommandations n’est entièrement valable, et ce pour les raisons que nous allons exposer. 

       

      •  La bio électronique du Pr Louis-Claude Vincent  
      Ce scientifique français dont les travaux font autorité a déterminé trois facteurs qui permettent de sélectionner l’eau qui convient réellement à notre santé. 
      Ces trois facteurs sont le PH, acidité ou alcalinité, le Rh2 ou oxydoréduction et le R ou résistivité (pureté).  
      La conclusion est que l’eau doit être très pure de manière à rétablir l’équilibre du terrain biologique et à assurer une parfaite élimination des toxines. 
       
      1/LE pH DE L’EAU ET LA SANTE 
      Cette abréviation signifie Potentiel Hydrogène et mesure l’acidité ou l’alcalinité d’un liquide. 
      D’après les recherches du professeur LAUTIE, une eau légèrement acide, pH inférieur à sept, est indispensable pour qu’elle remplisse convenablement son rôle de catalyseur de la quasi-totalité des réactions biochimiques et participe à une bonne assimilation des vitamines, oligo-éléments, sels minéraux et protéines des aliments. Le pH de l’eau du robinet, à cause du chlore, du calcaire et de nombreux éléments indésirables, est généralement égal ou supérieur à huit donc beaucoup trop alcalin. Celui de nombreuses eaux minérales est supérieur à sept. 
       
      2/L’OXYDO-REDUCTION 
      Ce paramètre mesure la teneur en électrons, c’est un facteur électrique. Les produits de traitement de l’eau sont extrêmement oxydants (chlore…) ce qui a des conséquences néfastes pour la santé. Le coefficient d’oxydoréduction 
      (Rh2) idéal du sang est de 21, or celui de l’eau du robinet est de 30, et celui des eaux en bouteilles varie de 
      25 à 30, du fait du trop long délai entre la mise en bouteille et la consommation. 
       
      3/ LA RESISTIVITE, pureté de l’eau et élimination rénale 
      Les reins fonctionnent suivant des principes d’osmose et de contre-osmose.  
      Il est donc nécessaire de boire de l’eau très pure pour éliminer parfaitement les toxines et purifier le sang. 
      Cette pureté de l’eau s’exprime selon la résistivité électrique. Plus l’eau est pure, plus la résistivité est importante. 
      Les études ont démontré que la résistivité de l’eau doit être supérieure à 8000 ohms pour assurer un bon fonctionnement des reins. 
      La résistivité de l’eau du robinet n’est généralement que de 2000 ohms, celle de la quasi-totalité des eaux en bouteille est comprise entre 500 et 5000 ohms à cause d’une forte teneur en minéraux inassimilables par l’organisme.  
      La résistivité des eaux les plus pures est de 20 à 30 000 ohms. 

       

      • Les minéraux de l’eau sont-ils bons pour la santé ?  
      Le Pr Henri SCHROEDER, spécialiste mondial en matière de minéraux affirme que nous ne pouvons assimiler au plus qu’1% des minéraux contenus dans l’eau, et que les minéraux inassimilables encrassent l’organisme. 
      Ces recherches scientifiques sont confirmées par l’observation que chacun peut faire : dans les régions où l’eau du robinet est très calcaire, de nombreuses personnes souffrent malgré tout de déminéralisation et de décalcification. 
      Pourtant, la plupart des gens pensent que tous les minéraux, quelles que soient leurs origines, sont bons pour la santé. Ce qui n’est pas du tout le cas.  
      Voici pourquoi : 
       
      En biologie, il existe deux grandes classifications des êtres vivants : 
       
      1/ Les autotrophes (plantes, micro-organismes) qui ont seuls la possibilité d’assimiler directement le minéral. 
      2/ Les hétérotrophes (homme, animal) sont incapables d’assimiler directement les minéraux s’ils ne sont pas transformés au préalable par les plantes et les végétaux (fruits, céréales, et légumes). 
      Les propriétés des corps dépendent non seulement de la nature des atomes formant la molécule, mais aussi de la disposition de ces atomes dans la constitution de la molécule, c’est à dire de la structure moléculaire. 
      L’être humain ne peut donc assimiler que des minéraux organiques. 
      Ils sont dotés d’une structure moléculaire dissymétrique. On dit qu’ils sont actifs. Les minéraux de l’eau ont une structure moléculaire symétrique et sont inactifs, inertes. 
      Les minéraux contenus dans les eaux ne sont donc pas assimilables par notre organisme et ne font que l’encrasser, contribuant ainsi, comme l’a démontré le Prix Nobel WARBURG, à l’apparition de certains cancers, par perturbation de la pression osmotique extra-cellulaire. 
      Le Dr DAMOOR a démontré dès 1917 que lorsqu’on perfuse un rein avec de l’eau chargée en minéraux le rein gonfle et la membrane rénale se ferme. 
      En revanche, si on le perfuse ensuite avec de l’eau pure, le rein dégonfle et la membrane rénale s’ouvre permettant ainsi l’élimination des toxines. 
      Il est clair que les marques d’eaux minérales s’ingénient à nous faire croire que les minéraux de leurs eaux ont des vertus extraordinaires. 
      C’est en effet le seul argument publicitaire utilisable pour différencier une eau minérale d’une autre mais le taux naturel de minéraux et bien souvent excessif. 
      Une eau de source, moins chargé en minéraux, encrassera moins l’organisme. 

       

      • Eau et maladies
      Les recherches de nombreux médecins utilisant les critères bio-électronique du Pr VINCENT (mesure du pH, de l’oxydo-réduction et de la résistivité) ont démontré que les maladies liées à notre civilisation se développent dans des terrains biologiques caractérisés par un sang trop alcalin, trop oxydé et trop chargé en toxines. 
      Une étude américaine a été effectuée sur 2 villes distantes seulement de 50 Kms. L’une des villes était alimentée par une eau très pure et l’autre par de l’eau traitée par des produits classiques. 
      Il a été constaté que dans la ville où les habitants consommaient de l’eau pure le taux de cancer, de maladies cardio-vasculaires et de mortalité était de 50% inférieur à celui de l’autre ville. 
      Cette étude démontre parmi tous les facteurs contribuant à l’apparition des maladies de civilisation l’influence considérable de l’eau. 
      Le Dr ROTH du Muséum de Paris a fait des expériences entre 1953 et 1957 sur l’influence de l’eau sur le cancer. Il s’agissait d’étudier l’évolution de tumeurs cancéreuses provoquées par 40 mg d’œstradiol et greffées sur des souris, en fonction de l’eau consommée. 
      Les souris buvant de l’eau à pH supérieur à 8 ont développé un cancer au bout de 4 mois. Il n’a été constaté aucune évolution tumorale sur celles buvant de l’eau à pH inférieur à 7,5. Poursuivant ses expériences, des lapines ont reçu des implants cancérigènes à 70 mg d’œstradiol. Divisées en 3 groupes, elles ont bu de l’eau à pH 4,5 - 7,5 et 8,5. Au bout de 5 mois, toutes les lapines avaient développé un cancer excepté celles consommant de l’eau à pH légèrement acide. 
       
      Ces expériences confirmaient les très nombreuses observations qui depuis 1920 ont vérifié que les cancéreux ont toujours un pH sanguin alcalin. 
      L’eau peut donc en fonction de sa qualité contribuer dans une large mesure au développement de ces maladies ou être un puissant facteur de retour et de maintien de la santé. 

       

      • Et les Nitrates ?  
      On retrouve de plus en plus de Nitrates dans l’eau. Les engrais chimiques et l’épandage des lisiers en sont la cause. 
      Il n’y a pas que dans les régions agricoles que l’on trouve des taux de nitrates importants. En effet la région parisienne est par exemple alimentée par des captages effectués à presque 80 Km (en zone agricole) ce qui explique des taux proches de 50 milligrammes par litre 

       

      • Et le Plomb ?  
      La teneur en plomb dans l’eau a longtemps été limité à 50 microgrammes par litre par les pouvoirs publics français. 
      La communauté Européenne vient, cet été, de contraindre la France de passer son taux à 10 microgrammes par litre d’ici 2015.  
      Les taux de plomb élevés sont la cause d’une maladie grave : le saturnisme, mais avant d’arriver à cette maladie, des effets sur la mémoire et le système nerveux sont indéniables.  
       
      La cause de la contamination venant des tuyauteries en plomb, plus l’eau stagne dans le tuyau plus l’eau est contaminée.  
      Ainsi, il est courant de mesurer des taux de plus de 200 microgrammes par litre au petit matin, pour les premiers litres d’eau.  
      Pour lutter contre le plomb, il suffit d’inspecter les tuyauteries (y compris avant le compteur d’eau) et de faire remplacer le plomb. 

       

      • L’eau et l’alimentation  
      La plupart des consommateurs d’eau en bouteille cuisinent, pour des raisons de coût et de manutention, à l’eau du robinet.  
      Il est vrai que seuls des privilégiés ou des personnes particulièrement motivées utilisent de l’eau minérale pour préparer des boissons, du riz, des pâtes, des pommes de terre ou rincer des légumes. 
       
      De nombreuses personnes pensent que faire bouillir l’eau du robinet lui enlève toute nocivité, ceci est partiellement faux car le fait de faire bouillir l’eau détruit certes les microbes mais concentre les éléments indésirables.  
      La quantité de chlore reste quasiment identique, le calcaire se transforme en tartre sous l’effet de la chaleur, ce qui se traduit par le dépôt blanc dans les casseroles, tartre qui se dépose de la même façon dans notre organisme. 
       
      Par ailleurs, des expérimentations ont démontré que l’absorption d’eau du robinet nuit à une bonne assimilation des aliments. 
      Ceci est évident dans la mesure où les produits de traitement de l’eau ont pour but de tuer les microbes et bactéries ; ils ont donc le même effet destructeur sur la flore intestinale. 
       
      Des vérifications ont été entreprises sur des animaux d’élevage divisés en 2 groupes, et nourris identiquement, mais buvant dans le 1er groupe, de l’eau pure et dans le 2ème, de l’eau du robinet. 
       
      Il a été constaté que les selles des animaux buvant l’eau du robinet contenaient beaucoup de protéines, de vitamines et de sels minéraux qui n’avaient pas pu être assimilés.  
      Les animaux buvant de l’eau pure avaient des selles très différentes sans perte de ces éléments vitaux. 

       

      Alors que boire ?   

      Les eaux des sources les plus pures seraient idéales, mais elles ne sont pas disponibles partout, et il faudrait de toute façon pouvoir les consommer directement à la source. 

       

      Alors, quelle solution de remplacement ? 

      Les carafes avec filtre à charbon donnent des résultats très limités (action principalement sur le chlore). De plus, il a été démontré que ce sont des nids potentiels à bactéries avec la réserve d’eau dormante (biofilm) 

       

      Seule l’osmose inverse est totalement efficace.  

       

      Ce système de purification présente tous les avantages pour le consommateur : eau de parfaite qualité pour boire et cuisiner, grande quantité disponible, suppression des contraintes d’approvisionnement et réalisation d’importantes économies. 

       

      L’eau purifiée par osmose inverse a des caractéristiques bio-électroniques parfaites pour la santé : elle a un pH de 6,7, donc légèrement acide, elle est anti-oxydante, et sa très grande pureté lui confère une très forte résistivité entre 20 et 30 000 ohms, permettant un parfait fonctionnement rénal. 

       

      Sous la pression osmotique du réseau, l’eau est poussée au travers de membranes calibrées à 0.0001 micron, ne laissant passer la molécule d’eau, laissant tout le reste de l’autre côté (rejet). 

       

      C’est le seul procédé scientifiquement reconnu et utilisé pour purifier totalement une eau. 

       

      Elle permet de redécouvrir le goût de l’eau vraiment pure, légère et agréable à boire, et qui préserve intégralement la saveur des aliments et des boissons : thé, café, tisanes, potages... 

       

      Notre osmoseur OSMODYN PREMIUM utilise des membranes à osmose inverse de haute-qualité de type TFC (Thin Film Composite) et non (TAC) (Tri Acétate de Cellulose) qui est moins résistante.  

       

      • Une eau économique  
      Les eaux en bouteilles présentent un coût important  
      Le prix moyen d’un litre d’eau minérale en bouteille en plastique coûte 0.4€/L  
      Le prix moyen d’un litre d’eau du robinet coûte en moyenne 0.004€/L (4€ le mètre cube = 1000L) 
       
      EN MOYENNE 100 FOIS MOINS CHERE !! 
      L’osmoseur All-In-One OSMODYN PREMIUM que nous proposons est sans nul doute l’un des plus complets et surtout, l’un des plus économiques sur le marché.  
      Car l’eau filtrée par notre osmoseur OSMODYN PREMIUM sort de votre robinet (0.004€/L) et non d’une bouteille en plastique bien plus chère (et pas nécessairement meilleure) 
      EXPLICATIONS ET CALCULS  
      Pour une famille de 3 personnes qui consomme environ 5 litres d'eau par jour, la quantité d'eau consommée annuellement est d'environ 1 825 litres. 
      Contrairement à la grande majorité des osmoseurs sur le marché, notre All-In-One OSMODYN PREMIUM ne « rejette » qu’un litre par litre d’eau filtrée (vu ce qu’il y a à filtrer, c’est logique et vu le coût minime, nous pouvons dire que nous gaspillons de l’eau potable en tirant la chasse mais pas quand nous la filtrons pour notre santé, notre planète et notre portefeuille).  
      Donc un ratio de 1/1 tandis que la grande majorité des osmoseurs sur le marché ont des ratios de 1/3, 1/4 voire 1/5 ! 
      Le coût annuel pour l'achat d'eau minérale ou de source en bouteille à 0.40 /litre = 730.00 Euros (1825L X 0.4€) 
      Coût annuel d'eau du réseau (votre robinet) : pour l'eau filtrée par notre osmoseur All-In-One OSMODYN PREMIUM avec un ratio moyen de 1 à 1= 1 825 x 2= 3650 litres d'eau du réseau soit 3.650 m3 à 4€/m3* soit un coût de 10.95€ !! 
      * coût moyen de l'eau du réseau en France 
      Eau en bouteille achetée dans les magasins = 730€ / an 
      Eau osmosée par « notre » osmoseur All-In-One OSMODYN PREMIUM = 14.6 / an 
      Avec le renouvellement impératif des différents filtres, notre osmoseur devient « rentable » après 2-3 années !  
      Ne le voyez plus comme « encore une dépense » mais plutôt comme un acte « puissant » pour vous et vos proches !  
      En résumé : 
      Acquérir un osmoseur peut s’apparenter à une dépense. 
      Mais en réalité, il vous fait « faire » 3 choses importantes : 
      • Une économie chiffrée et indubitable (calculs ci-dessus) 
      • Un bienfait énorme pour votre organisme, ceux de vos animaux et plantes éventuels 
      • Un geste énormissime pour « notre » planète 
       
      Dynamisation 100% naturelle avec le Double Vortex Or, Cuivre et Argent, exclusivité suisse ! 
       
      • Double Vortex OSMODYN Or Cuivre et Argent 
      Activateur d'eau naturel, responsable, écologique, en harmonie avec la nature 
      Sans électricité ni consommables - Mouvement garanti à vie. 
      Technologie Suisse protégée et soumise à la propriété industrielle 
      Copyright © 2016, all rights reserved 
      DOUBLE VORTEX OSMODYN L'énergie naît de la matière naturellement 
      Visualisation des 2 vortex vitalisants 
      De nombreux scientifiques comme Viktor Schauberger et Teruro Higa pensaient que l'énergie régressive de l'eau était responsable de pathologies dégénératives comme le cancer, mais aussi d'une intelligence amoindrie et du bouleversement de la société. 
      Que l'eau soit stockée dans des bouteilles, dans des réserves, provienne de votre robinet ou purifiée par osmose inverse, il est démontré qu'elle n'a plus cette aptitude à nous maintenir dans l'harmonie fondamentale de l'univers, qu'elle a perdu cette énergie qui permet la cohésion entre corps et la matière, son potentiel vital énergétique doit lui être redonné par son mouvement naturel. 
      L'énergie naît de la matière 
      C'est à partir de l'étude des corrélations et concordances entre notre univers, la nature et l'homme que Fabienne Barrier, PDG de Nutridyn SARL a créé le double vortex inversé Osmodyn 
      L'énergie naturelle et originelle de l'eau qui naît de la matière. 
      Cette technique de Bio-dynamisation et de restructuration de l'eau est totalement naturelle et son mouvement est illimité dans le temps. 
      L'eau en mouvement naturellement produit en sortie du double vortex, à une tension superficielle réduite et des propriétés similaires aux eaux de source, plus facile à assimiler, elle possède également une signature vibratoire exceptionnelle et unique. 
      L'efficacité de notre procédé et son action au niveau extracellulaire a été expertisé par le Professeur Marc Henry (Université de Strasbourg). 
      La signature vibratoire du double vortex Osmodyn a été révélée, observée et mesurée avec le bioscope par le chercheur indépendant Pier Rubesa 
      "Le vortex Osmodyn produit un apport indiscutable d'électrons et un large spectre d'énergies de basses fréquences parfaitement stable très bénéfique au support biologique." Pier Rubesa(Avril 2016-Institut for Bioharmonic Research de Grandson-CH).  
      L'avantage et l'efficacité résident dans le fait que le phénomène observé est totalement naturel et se reproduit indéfiniment avec la régularité d'un métronome dès que le liquide est en déplacement !  
      Viktor Schauberger, ne recommandait-il pas à propos de la dépollution de la mémoire de l'eau, la conjugaison d'un filtre intégré efficace avec un système de redynamisation tourbillonnaire ? (Ch.12 Le génie de Victor Schauberger éd. Le courrier du livre) 
      Lorsque vous contemplez la nature, le mouvement naturel de l'eau n'est pas rectiligne, mais dessine des spirales ou des mouvements de vortex. Dans un cours d'eau, les vortex se forment dans l'axe du courant et leurs rotations s'effectuent alternativement dans le sens des aiguilles d'une montre puis dans le sens contraire. L'ensemble de la vie est concerné par ce mouvement fondamental de l'énergie des fluides. Les animaux, les coquillages, le limaçon de notre oreille, notre tube digestif, l'ADN, les végétaux offrent de magnifiques représentations de ce mouvement torsadé, base de leur structure et de leur développement.    
      "l'univers est régi par le principe de dualité" A.Einstein 
       
       
      Caractéristiques du double VORTEX OSMODYN :  
      Matériau haute performance : 
      Fabriqué dans des matières les plus "nobles" électro-chimiquement de tous les métaux, notre double vortex inversé se trouve ainsi à l'abri de la corrosion galvanique comme c'est le cas pour l'acier mis en contact avec du cuivre en présence d'un électrolyte comme l'eau. Par un phénomène d'électrolyse il y a toujours dissolution du métal le moins noble avec un risque de corrosion plus ou moins prononcée, tandis que le métal le plus noble ne subit aucune transformation. 
      Excellente résistance même à haute température 
      Sans bisphénols A et phtalates conformément à la règlementation. 
      Conception & technologie innovante : 
      Action sur la mémoire de l'eau et sur la tension de l’eau. (Principe décrit par Victor Schauberger) également appelé vitalisation. 
      Dans la nature, l'eau s'écoule selon un double mouvement tourbillonnaire inversé. C'est ce mouvement générateur d'énergie qui crée des micros-amas, appelés clusters, nécessaires au transport des informations des éléments que l'eau trouve dans son environnement (magnésium, fer, silicium…) mais aussi des polluants chimiques (produits phytosanitaires, médicaments...).  
      Si les filtres de haute qualité enlèvent physiquement les polluants, ils n'éliminent pas leurs traces immatérielles véritables empreintes retenues par la mémoire de l'eau. 
      Le double vortex restructure l'eau et élimine les informations retenues en modifiant la taille des ses clusters de la même façon que fait naturellement l'eau dans une rivière, sans la forcer, ni la brusquer.  
      Les vortex baissent les ponts de liaison de l'Hydrogène qui sont responsables de sa tension superficielle. En diminuant sa tension ils rendent l'eau plus facilement pénétrable et donc plus apte à hydrater des organismes. 
      Le double vortex Osmodyn va restructurer l'eau de telle manière qu'elle pourra informer les cellules des bénéfices des trois oligo-éléments naissants dont il est composé : cuivre, or 24 C. et argent pur. 
      Avantages : 
      • Effet vitalisant produit par le double vortex 
      • Ecologique et permanent 
      • Eau plus douce 
      • La tension superficielle de l'eau nécessite moins de savon ou de détergents 
      • Aucune consommation électrique 
      • Aucune maintenance ni consommables 
      • Aucune usure mécanique 
      • Autonomie de puissance illimitée dans le temps 
      Performance optimale et action des métaux  
      - Le cuivrepur : anti-infectieux, hémoglobine, anticorps, diabète, anti-cancer. Il joue un rôle important dans la photosynthèse et participe à la formation de la chlorophylle 
      - L'argentpur pour son rôle équilibrant, anti-toxique, antiseptique, antivirus 
      - L'or24 c. pour son action favorable sur le système artériel et le cœur, anti-infectieux, arthrite et arthrose 
       
      Effets constatés 
      Une récente analyse avec le Bioscope, par un laboratoire indépendant a montré : "une signatoire vibratoire très positive du double vortex Osmodyn par rapport à son action sur le support biologique." Pier Rubesa 
      Amélioration des qualités de l'eau, 
      Tension de l'eau diminuée 
      Adoucissement naturel 
      Energétisation naturelle de l'eau 
      Générateur naturel d'électrons 
      Bénéfice constant pour les organismes du règne végétal et animal 
      Meilleure hydratation 
      Neutralisation du pH 
      Neutralisation des informations des polluants chimiques contenus dans la mémoire de l'eau 
      Meilleure activité intra et extra cellulaire 
      Information naissante Cuivre Or Argent* 
      * selon modèle 

       

      •  Dynamisation et restructuration de l’eau 
      La dynamisation et la restructuration de l’eau est sans nul doute l’action la plus importante après l’avoir rendue chimiquement pure (par osmose inverse). 
      Une eau optimale doit être légère et « réorganisée » de manière à pouvoir faire à merveille son rôle premier à savoir HYDRATER et NETTOYER nos cellules. Afin que celles-ci fassent le plus facilement leurs merveilleuses tâches. 
      En bouteilles ou à la sortie du robinet, elle n’est pas dynamisée. Ces eaux sont mortes, au sens scientifique du terme. 
      Le Double Vortex OSMODYN, breveté, a été conçu par la bio-électronicienne Fabienne BARRIER (créatrice d’Osmodyn) qui s’est inspirée de la nature pour créer ce bijou (Or-Cuivre et Argent) qui permet à l’eau d’être la plus adéquate possible pour rentrer dans nos cellules afin de les hydrater et de les nettoyer. 
      Le VORTEX se retrouve partout dans la nature et plus particulièrement dans le déplacement des fluides. Dans notre sang, le sang se déplace en vortex. Dans nos rivières également. 
      Le VORTEX a la particularité de « réorganiser » l’eau afin de faciliter son transport et son passage dans nos cellules. 
      Le double VORTEX inversé permet d’équilibrer le pH car l’eau en mouvement inverses devient un ampholyte (acide / alcaline) qui trouve un équilibre naturel 
      Composé de trois métaux : 
      - Le cuivre : anti-infectieux, hémoglobine, anticorps, diabète, anti-cancer. Il joue un rôle important dans la photosynthèse et participe à la formation de la chlorophylle pour un arrosage maraîcher. 
      - L'argent pour son rôle équilibrant, anti-toxiques, antiseptique, antivirus 
      - L'or pour son action favorable sur le système artériel et le cœur, anti-infectieux, et la circulation des éléments. 
      Sans bisphénols ni phtalates conformément à la législation.  
      Aucune usure mécanique 
      C'est un lien naturel entre l'énergie et la matière. Par son action naturelle sur la structure de l'eau, il active naturellement les processus vitaux.  
      Si les filtres de haute qualité enlèvent physiquement les polluants, ils n'éliminent pas leurs traces immatérielles véritables empreintes retenues par la mémoire de l'eau et n'informent pas l'eau d'une énergie sans laquelle la vie ne serait pas possible.  
      Le double vortex restructure l'eau sans la forcer, ni la brusquer.  C'est un véritable concentré énergétique 100% naturel bénéfique aux organismes par son action scientifiquement démontrée sur le liquide extra cellulaire. 
      Les vortex baissent les ponts de liaison de l'Hydrogène qui sont responsables de sa tension superficielle. En diminuant sa tension ils rendent l'eau plus facilement pénétrable et donc plus apte à hydrater des organismes et les sols. 
      Ecologique et permanent 
      Aucune consommation électrique 
      Aucun entretien ni consommables 
      Pour en savoir plus sur les différents modes de dynamisation, cliquez ici.